La Route des Tonneaux & des Canons

La Route des Tonneaux & des Canons

Qui Sommes Nous ?


Bureau 2016

Le nouveau conseil d’administration issu de l'Assemblée Générale réunie le SAMEDI 9 JANVIER 2016 à Ruelle sur Touvre (Charente) a élu le bureau suivant :

 

CA :  

 

Président :                                          Jean-Pierre REAL

Vice Président :                                 Philippe ROCHARD

Vice Présidente 24 :                         Francine BERNARD

Vice Présidente 17 :                              Jocelyne BIGOUIND

Vice Présidente 17 (Suppléante):  Marie-Claude BERTEAUX

Secrétaire :                                         Marie Noëlle LASRET

Secrétaire adjoint :                           Bernard MICHAUD

Trésorière  :                                        Nicole CANIT

Trésorière adjointe :                         Monique BESSIERES

 

 

CONSEIL D’ADMINISTRATION 2016

de LA ROUTE des TONNEAUX et des CANONS

 

 

BUREAU :

 

Jean-Pierre REAL                     Président

Philippe ROCHARD                 Vice-président 16

Jocelyne BIGOUIND                Vice-présidente 17

Marie-Claude BERTEAUX     Vice-présidente 17 (suppléante)
Francine BERNARD                 Vice-présidente 24
Marie-Noëlle LASRET             Secrétaire
Bernard MICHAUD                  Secrétaire adjoint et chargé des échos RTC
Nicole CANIT                              Trésorière
Monique BESSIERES               Trésorière adjointe
Serge BARON                              Recherches documentations
Claude BOUYER                         Recherches documentations
Philippe ROCHARD                  Recherches documentations
Patrick CARLOUET                  Contact avec Association
Peter STAGG                               Contact privé (FORGENEUVE)
Serge BARON                              Contact avec Editeurs
Bernard MICHAUD                  Contact Presse et Médias
Claude FOUILLÂT                     Contact avec Entreprises
Marie-Noëlle LASRET             Responsable Boutique
Daniel MONTALESCOT          Logistique partie terrestre
Claude BOUYER                        Logistique partie fluviale
Christian CANIT                        Logistique partie Fluviale
Marie-Claude BERTEAUX     Logistique partie maritime
Jocelyne BIGOUIND                Logistique partie maritime
Gilles BIOU                                 Webmaster du site internet
Jocelyne BIGOUIND                Photographies
Philippe ROCHARD                  Photographies/Audiovisuel
Michel AUPETIT                        Canonnier
Patrick LEPAPE                         Prestataire Equin
Dominique ANNONIER
Jean Claude BONNEVAL
Monique LAUMONDAIS
Michèle LEONARD
Auguste TEMPLIER
 
Christian CANIT                        Vérificateur aux comptes
Michel CANIT                             Vérificateur aux comptes

24/02/2016


STATUTS de l’ASSOCIATION

 

 

« LA ROUTE DES TONNEAUX ET DES CANONS du Périgord-Limousin-Angoumois à l'Atlantique par le fleuve Charente » dite la RTC

 

Préambule

 

Déjà liés par cette thématique, les membres fondateurs de l’association "La Route des Tonneaux et des Canons" (RTC) travaillent depuis 1996 sur ce projet d’itinéraire touristique traitant de la vie économique, sociale et culturelle du bassin Charente au temps des forges à canons et de la royale.


 


Les 10 membres fondateurs (ou structures fondatrices) de l'association RTC sont:

  • 3F - 3M (Feu-Fer-Forge-Minerai-Minéral-Minéraux)
  • Le Centre d’Etudes et de Découvertes du Patrimoine Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement du Périgord-Limousin
  • L’Université de Pays Horte et Tardoire,
  • L’Université Populaire de Ruelle,
  • L’Etablissement DCNS de Ruelle (DCNS Equipements navals), 
  • L’Association Saint Simon, Village Gabarrier,
  • La Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France section  de Rochefort (SPPEF),
  • Le Centre International de la Mer de Rochefort,
  • L’Association L’Hermione La Fayette,
  • Le Centre International de Séjour de Fouras : CISF (ex CPIE Charente Maritime de Fouras)

Ils sont garants de la bonne marche de l’association « RTC » afin que celle-ci puisse atteindre les buts qu’elle s’est fixée à sa création, tout en conservant l’éthique choisie initialement.

 

Ils participent, selon leurs compétences respectives, à la réalisation des grands projets de la RTC.

 

Article 1: Dénomination

 

Il a été créé le 12 juillet 2002 par les fondateurs désignés ci dessus une association ouverte à toutes les personnes qui adhéreront aux présents statuts.

 

Elle est régie par la loi du 1er juillet 1901 et porte comme dénomination « La Route des tonneaux et des canons du Périgord-Limousin-Angoumois à l'Atlantique par le fleuve Charente » dite la RTC

 

Article 2: Objet

 

L'association a pour objet:

  • d'animer le réseau des partenaires gestionnaires de sites à l'origine du projet de "Route des Tonneaux et des Canons" et des partenaires concernés par le projet. Cette animation ayant pour but de mettre en place ce projet culturel et touristique rédigé et validé par les partenaires et de maintenir les liens nécessaires à la bonne gestion de la "Route des Tonneaux et des Canons" une fois créée.
  • d'être l'interface entre les initiateurs du projet qu'elle regroupe et les partenaires institutionnels, administratifs et privés concernés.

  • de participer à la valorisation du bassin versant du fleuve Charente.

 

 Article 3: Siège social

 

Le siège social de l'Association est : La RTC- Centre Culturel- Place du Champ de Mars

                                                                 16600- RUELLE sur TOUVRE.

 

Il peut être transféré par décision du C.A.

 

Son adresse postale est :  LA ROUTE DES TONNEAUX ET DES CANONS

                                              BP 60038

                                              16600 RUELLE sur TOUVRE

                  

 

 Article 4: Durée

 

L’association est constituée pour une durée indéterminée.

 

 Article 5: Les membres de l’association

 

L’association est composée de membres actifs.

 

Ce sont les représentants des structures fondatrices, des historiens, des scientifiques, des personnalités, des bienfaiteurs, et/ou les autres adhérents à la «RTC».


 

L'admission de nouveaux membres est soumise à l'agrément du Conseil d’Administration.

 

 

La qualité de membre se perd par : démission, défaut de paiement de cotisation et exclusion sur décision du Conseil d’Administration.

 

Article 6: Ressources

 

Les ressources de l'association se composent :

  • des cotisations versées par ses membres,
  • des subventions qui pourraient lui être accordées par les collectivités locales, départementales, régionales, les établissements publics, l'état, et la Communauté Européenne,
  • des intérêts et revenus de ses biens et valeurs,
  • des moyens techniques et matériels mis à disposition par ses membres
  • du mécénat ou des participations d’entreprises
  • de toutes ressources conformes à la loi et aux règlements en vigueur

 

Le budget de l'Association est établi pour chaque exercice du 1er janvier au 31 décembre.

 

Article 7: Assemblée Générale

 

  • L’assemblée Générale comprend tous les membres de l’association à jour de leur cotisation.
  • Elle se réunit au moins une fois par an à l’initiative du Président.
  • Elle peut en outre, être convoquée à titre extraordinaire à la demande du tiers de ses membres.
  • 
Seuls, les membres à jour de leurs cotisations peuvent participer au vote.

  • Les convocations doivent être adressées au moins quinze jours avant la date fixée de la réunion.
  • L’ordre du jour établi par le Président figure sur la convocation.

  • L‘assemblée générale ordinaire délibère et vote sur les rapports moraux, d’activités et financiers présentés par le bureau. Elle vote le budget de l’Association et délibère sur toutes les affaires soumises à son agrément.

  • Elle élit le Conseil d’Administration.

  • Les délibérations de l’assemblée générale ordinaire sont prises à la majorité des membres présents et représentés.
  • L’assemblée générale peut nommer deux Vérificateurs aux comptes.

 

Article 8 : Le Conseil d’Administration

 

L’association est administrée par un Conseil d’Administration composé d’au moins 18  membres (et d’au plus 21)  élus pour 3 ans par l’Assemblée Générale, et rééligibles par tiers chaque année.

 

Il devra compter dans ses membres :


  • 1 représentant auprès de chaque Département, délégué auprès des membres fondateurs desdits départements
  • au moins un représentant des historiens, des scientifiques, des « pisteurs de mémoire »,
  • au moins 1  représentant des personnalités (propriétaires de sites remarquables) et/ou membre bienfaiteur 
             des représentants des personnes physiques et morales.

 

Est éligible au Conseil d’Administration tout membre à jour de ses cotisations.

 

Le vote a lieu à scrutin secret.

 

Le Conseil d’Administration se réunit au moins une fois par an et chaque fois qu’il est convoqué par le Président ou à la demande d’au moins la moitié de ses membres.

 

Les décisions sont prises à la majorité des présents. En cas d’égalité, la voix du Président est prépondérante.

 

En cas de vacance d’un ou plusieurs postes de membres du Conseil d’Administration, celui ci  pourra pourvoir à leur remplacement en procédant à une ou plusieurs nominations à titre provisoire. (Membres cooptés). Le Conseil d'administration est alors convoqué une semaine au plus tard avant la date prévue.

 

Article 9: Le Bureau

 

Le Conseil d’Administration élit à bulletin secret, parmi ses membres, son bureau (d’au moins 8 membres) comprenant des personnes dont le nombre ne doit pas dépasser la moitié de celui des membres du C.A:

 

  • un président, 
  • un vice président délégué,
  • deux vice-présidents,
  • un secrétaire,
  • un secrétaire adjoint,
  • un trésorier,
  • un trésorier adjoint
 


Le Bureau est investi des pouvoirs les plus étendus pour poursuivre les buts de l’Association dans l’intervalle des assemblées générales, conformément aux décisions prises par celle-ci.

 


Le Président représente l’Association dans le cadre fixé par ses statuts et dans tous les actes de la vie civile.

 

Il est investi de tous pouvoirs à cet effet et a notamment seule qualité pour ester en justice au nom de l’Association.
         

 

Les membres du bureau sont élus, après chaque renouvellement du Conseil d’Administration, pour une durée de 1 an.

 

Ils sont rééligibles.

 

 

Article 10: Modification des statuts

 

Il ne peut être apporté de modification aux présents statuts que par décision d’une Assemblée Générale extraordinaire convoquée par le Président.

 

Les délibérations sont prises à la majorité des membres présents ou représentés.

 

En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.

 

Article 11: Dissolution

 

La dissolution de l’Association ne peut-être prononcée que par une Assemblée Générale extraordinaire spécialement convoquée à cet effet.


 

Le patrimoine de l’Association sera transféré de plein droit à la structure de gestion qui lui succédera, ou aux associations fondatrices engagées dans le projet « Route des Tonneaux et des Canons ».

 

Le vote a lieu à mains levées à la majorité des deux tiers au moins des membres présents ou représentés.

 

Article 12: Règlement intérieur

 

Les statuts sont complétés par un règlement intérieur. Celui-ci prévoit les types de conventions à établir avec les différents partenaires de l’Association. Il précise les différents types d’adhésions des membres de l’Association.

 

 

Ces présents statuts ont été modifiés et approuvés lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire qui s’est tenue au siège de l’association le 18 février 2017

 

 

                         Le Vice Président                                                               Le Président      


                       Philippe ROCHARD                                                       Jean-Pierre REAL

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : AG du 18/02/2017  

 

  

 

 

 

 


01/03/2014


La Genèse du projet

 Il est né de la richesse et de l'importance du passé métallurgique du bassin Charente, un des berceau de la sidérurgie en France.


Dans les hautes vallées du bassin Périgord-Limousin-Angoumois on trouve en quantité les ressources idéales indispensables à la métallurgie :

  • Les minerais : le fer principalement mais aussi or, argent et cuivre.
  • Le bois : charbon de bois, élaboration des poudres, barriques, charpentes.
  • L'eau : l'énergie hydraulique c'est le «moteur»des soufflets des hauts fourneaux et affineries, des bocars et des marteaux pilons

Les Celtes, dès l'âge du bronze et du fer, ont laissé de nombreux sites sur ce territoire: le casque d'Agris (origine de ses matériaux en cours d'identification)

Les Gaulois et les Romains ont parsemé les hautes vallées de bas-fourneaux dont le travail de recensement et de fouille reste à faire.

Au 18 ème siècle, l'activité sidérurgique du bassin prend une dimension nationale sous l'impulsion de l'Arsenal de Rochefort. La région approvisionne en canons les navires de la Flotte du Ponant mais aussi les forts de l'estuaire et de l'Amérique. De l'arrière pays viennent également les tonneaux qui sont les seuls moyens de conditionnement pour toutes les marchandises embarquées: la poudre pour les canons, l'eau douce, les salaisons, les eaux de vie, le sel,…Le tonneau est resté l'unité de jauge des bateaux.


La batellerie du fleuve Charente assure les échanges entre les hautes vallées et Rochefort,


La Route de Tonneaux et de Canons était déjà née.

Aujourd'hui, la "Route" est en train de revivre grâce à la rencontre de quelques passionnés et de la volonté d'associations du bassin regroupées dans La Route des Tonneaux et des Canons.

bandeau_bas_rtc.png


01/03/2014


Rêve d'aventure ...

En imaginant ce projet "La Route des Tonneaux & des Canons du Périgord-Limousin-Angoumois à l'Atlantique par le fleuves Charente ", jusqu'aux Amériques, Jean-Louis DELAGE poursuit ses longues rêveries d'enfance.
Ses rêves de môme, passés devant la flottille de navires mystérieusement introduits dans la bouteille de rhum des Plantations St James qui trônait sur le buffet familial à varaignes, trophée rapporté par le grand-père de ses voyages sur les mers lointaines lorsqu'il servait dans la " Royale " à Rochefort.

Une première aventure passionnante fut déjà de retrouver les liens historiques qui unissaient les maîtres de forges à canons de marine, le petit peuple des feuillardiers, mérandiers, cercliers , tonneliers*, du Périgord-Limousin-Angoumois, les bouviers, voituriers et gabarriers à tous les travailleurs de la mer de Rochefort et de son arsenal...
Ce fut une autre aventure de convaincre les rêveurs passionnés de "la Route" : Jean Jacques DELAGE de Saint-Simon, à l'origine de la renaissance des gabarres sur la Charente, Emmanuel de FONTAINIEU qui a lancé le chantier de l'Hermione et enfin Jean-Pierre RÉAL, l'homme de la " Fonderie " créée par le Marquis de Montalembert à Ruelle-sur-Touvre et actuel président de l'association qui a réussi à fédérer les dix membres fondateurs et dynamiser le projet pour lui donner cette envergure exceptionnelle.

Associer les communes traversées et des dizaines d'associations et d'entreprises par delà les frontières départementales et régionales a été un autre challenge.
Valoriser les identités et les richesses économiques et patrimoniales, offrir à chacun la possibilité de s'exprimer et aux générations l'occasion de se retrouver.
Animer les villes et villages lors de cette première descente du chargement symbolique à destination de l'Hermione, pérenniser une "Route" de tourisme culturel, voici aujourd'hui les vœux les plus chers de ces doux rêveurs.

01/03/2014


La Route des Tonneaux et des Canons ... c'est quoi ???

C’est déjà, une longue aventure…

 

L’idée a germée en 1979 à Varaignes en Dordogne à la fête « Forgerons d’hier et d’aujourd’hui »

 

Pour la première fois :

  • la population découvrait son patrimoine métallurgique local disparu de la mémoire populaire, un canon de marine destiné aux remparts de Québec parcourait 1 km de « ROUTE » accompagné par un imposant défilé.
  • la centaine de forges à canons de marine, présente dans les hautes vallées du bassin Charente, nous interpellait.

Pendant 10 ans, l’idée de RTC a mûri au sein de deux associations :

  • le Foyer d’Animation Culturelle des villages du Haut-Périgord.
  • CPIE Périgord-Limousin.

Autour de deux sites :

  • les Forges d’Etouars
  • la forge royale de Forgeneuve de Javerlhac.

10 ans pour retrouver les liens historiques entre les hommes de la RTC , leurs savoir-faire oubliés… ainsi que l’identité du bassin Charente disparue :

  • Les maîtres de forges à canons et le petit peuple de paysans-ouvriers au service des forges et des tonnelleries: forgerons, chargeurs, mouleurs, foreurs, souffletiers, tireurs de mine, charbonniers, …mérandiers, cercliers, feuillardiers,
  • Aux bouviers, muletiers, rouliers,
  • Et gabarriers du fleuve,
  • Aux hommes de l’arsenal de la Royale de Rochefort pour prendre conscience que sur cette Route, les Tonneaux et les Canons étaient indissociables et indispensables à la construction de la flotte du ponant à l’arsenal fluvial de Rochefort.  

 

10 ans pour convaincre et rassembler  les 10 membres fondateurs  qui ont créent l’association RTC,  de l’amont vers l’aval.

  

Aujourd’hui, la "Route des Tonneaux et des Canons" du Périgord Limousin Angoumois à l'Atlantique par le fleuve Charente (RTC) , c’est une association loi 1901,créée le 12 juillet 2002,

 

Avec pour objet d’ animer le réseau des partenaires gestionnaires de sites à l’origine du projet de « Route des Tonneaux et des Canons » et des acteurs concernés par ce projet.

 

Cette animation ayant pour but:

  • de mettre en place un projet culturel et touristique rédigé et validé par les partenaires.
  • d’être l’interface entre les initiateurs du projet qu’elle regroupe et les partenaires institutionnels, administratifs et privés concernés.
  • de participer à la valorisation du bassin versant du fleuve Charente.

   

Avec une démarche caractérisée par une volonté : 

  • de redécouvrir le passé prestigieux des cette Route qui l’inscrivait aux 17ème et 18ème siècles dans la Grande Histoire du Monde.
  • d’utiliser son impact très fort sur l’imaginaire et ses facultés fédératrices à l’échelle du bassin comme vecteur de développement culturel et touristique.
  • de pratiquer une méthodologie participative, aujourd’hui validée avec les acteurs locaux dans la réalisation de ses projets.

 

Aujourd’hui la RTC, c’est une chaîne d’activités, globale, permanente, inter-régionale et chaque maillon lié à un département est indispensable pour donner du sens et valoriser l’ensemble de la Route  à l’échelle du bassin.

 

Avec des projets de recherches historiques dans le cadre de ses groupes de recherche.

 

Avec des animations événementielles : reconstitution de la route économique des hautes vallées aux pertuis charentais en 2003-2005-2007-2009 et 2011.

 

Avec des projet pédagogiques : classes de découvertes RTC, valise pédagogique RTC.

 

Avec des éditions 

 

Avec la participation à des projets de création de sites ou d’équipements concernant la RTC :                                       

  • Lud’eau vive de Varaignes,
  • Sculpture d’Etouars,
  • Dépôts d'outils de Forge à Etouars et Forge Neuve
  • Mise en place de plaques mémoires sur les sites de la RTC,
  • Mise en place d'un canon sur affût à Forge Neuve.

Avec un projet touristique : la pérennisation de la Route des Tonneaux et des canons sur GPS

 


01/03/2014